8.7.08

BRA - Dans le grand bain

Retour enfin à la rivière après des semaines sans pêche - la faute à la météo et au boulot... mais c'est bien aussi de passer du temps avec sa famille :-)) Une RTT en milieu de semaine, réveil à 4h30 et direction la BRA. J'ai trainé un peu je suppose, puisque lorsque j'arrive il fait déjà bien jour, même si le soleil n'est pas encore levé.

Du pont, je vois un gobage plein courant. Encourageant :-) Et surtout, je remarque des remous suspects sur la bordure de l'île de graviers. Il faut mener l'enquête... Je descends et je remonte doucement, doucement, doucement, vers le remous en espérant trouver une belle truite sur les gamarres...


Je suis à une dizaine de mètres de l'endroit en question. Il n'y a plus de remous :-( Je reste tranquille, sans m'énerver. J'ai monté mon gamarre, sorti de la soie pour éviter trop de faux lancers. Une belle truite arrive. Non, deux ! Quelle taille peuvent-elles bien faire ? Entre 40 et 60 cm, comment savoir plus précisément ? Il faudrait en attraper une ;-)

Je lance mon gamarre. J'essaye d'animer un peu. Mais je suis perdu : à cette distance, je ne vois rien :-(( Les truites continuent à croiser. Rien ne se passe. Je relance - toujours rien de flagrant. Les truites finissent par s'en aller, tranquillement. Je ne suis même pas sûr de les avoir effrayées.

Quelle frustration ! Voilà ce que c'est, de vouloir jouer dans le grand bain. On veut faire comme les grands, mais on ne sait pas comment procéder :-( Fallait-il que je tente de me rapprocher, sans aucune végétation pour me cacher ? Que j'anime différemment ? Pas la moindre idée ! Lorsque j'y retournerai, avec l'espoir de trouver de nouveau une truite sur les gamarres, je ne saurai pas plus comment faire. Et si je leur lançais un sedge ? Au petit matin, c'est bien ! Bref il faut que je reprenne les sorties avec des chmoufrs expérimentés - mais vu mon peu de disponibilités...

Je passe rapidement sur la suite : je me suis vengé sur une dizaine d'ombres de 20 - 25 qui gobaient dans un courant. Trop petits peut-être ? Je ne sais pas où trouver les grands ! Mouches : peute et FPunk. Presque trop facile - suis-je un peu blasé ? Non, d'autant qu'avant le premier j'ai eu beaucoup de montées courtes et je trouvais cela bien difficile, alors. Quelques jolis coups de ligne tout de même, mais un peu trop de casses au ferrage : j'ai si peu pêché ces derniers temps que c'est presque l'ouverture de nouveau...


Je passe vite sur la fin de partie : je perds l'équilibre bêtement et je tombe en arrière plein courant. Je patauge plusieurs secondes avant de regagner la terre ferme. Je suis trempé, mon téléphone et mon APN aussi :-( Je laisse sécher plusieurs jours avant de les rallumer. Verdict : l'APN, lui, s'en tire apparemment sans bobo. C'était le plus important. Je vais certainement attendre un peu avant de l'emmener de nouveau pêcher...

4 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est déjà sympa de voir de belles truites dans peu d'eau, non?
Après pour les prendre, c'est sur que c'est une autre histoire...

Par contre, le petit bain, à la fin, c'était pas obligé, non??? Lol!
A moins peut être qu'il faisait très chaud...

Alexlechiro

Anonyme a dit…

Hello
ce qui est déjà positif c'est que tu as réussi à voir les truites sur les gammares de pouvoir les approcher et ensuite les attaquer sans couvert végétal. Perso je me serais allongé sur la gravière et mit un gammare pas plombé du tout, des passages en statique et si tu vois les truites pas intéressées faire une légère animation avec le fil pour ne pas effrayer les belles avec un mouvement de scion
allez courage ça va finir par le faire et gaffe au démarrage ensuite.. ;-)
@+
Phil

Herve a dit…

Merci Philippe, comme ça si cette situation se reproduit je saurai quoi essayer :-)

Donc si je comprends bien tu t'allonges sur le gravier pour être moins visible, tu rampes et tu attaques à l'arbalète ?

Encore merci de ton aide. Dommage que tu n'aies pas été là avec moi ;-) Un de ces jours peut-être...

H+

ph73fr a dit…

Hello
En effet plus tu te soustrais à la vue du poisson mieux c'est.. donc oui, je me serais allongé et j'aurai attendu le passage d'une belle car souvent la truite est "surprise" par un truc qui tombe à coté d'elle et pour peu que ce "truc" sois comestible elle s'en saisit...en général ;-)
Allez encore quelques efforts et je ne tarderais pas à lire une super nouvelle sur ton super blog...
@+