20.2.08

Les clins d'oeil du quotidien

J'aime beaucoup les clins d'oeil du quotidien à ma passion pour la pêche. Ils arrivent au hasard des rencontres. J'ai déjà évoqué la truite peinte au fond de mon assiette chez Nora et Daniel en fin d'année. Dernier exemple en date, ce magasin sur le nouveau chemin de mon travail, avenue Foch, qui rappelle un réservoir bien connu des moucheurs :

2 commentaires:

T'en veux? a dit…

T'aurais pu en filer un peu aux autres de la drogue au Marandan!

Herve a dit…

Non, mon cher Steph (j'ai bon ?) ce ne sont pas les effets de la drogue, mais juste les conséquences d'une passion dévorante qui me font tout voir en priorité sous l'angle "palm". Ouiouioui, je suis un grand malade ;-) J'assume !

Dans le fond tu as raison, cette passion agit un peu comme une drogue. J'ai l'impression qu'au Marandan, nous étions une belle bande de camés - et tu n'es pas le dernier...